Lésion médullaire

Beaucoup d'aspects sont à considérer et à gérer suite à une lésion médullaire. Pour ce qui est de la vidange de la vessie, la pratique du sondage urinaire ne doit en aucun cas être un obstacle.

Si vous utilisez un fauteuil roulant, n’oubliez pas que vous pouvez personnaliser votre tutoriel vidéo GentleCath™ pour visionner l’approche la mieux adaptée à vos besoins.

La lésion médullaire et votre vessie

Suite à une lésion médullaire, les reins continuent généralement de filtrer les déchets et l’urine est retenue dans la vessie. Cependant, il se pourrait que les messages entre votre cerveau et votre vessie et les muscles de votre sphincter soient interrompus.

Cela peut se traduire par une incontinence urinaire. C’est-à-dire que vous ne parvenez pas à contrôler votre miction. C’est ce qu’on appelle une « vessie réflexe » ou « spastique ».

Cela peut aussi se traduire par une rétention urinaire. Votre vessie est pleine, mais vous n’arrivez pas à la vider. À mesure qu’elle continue de se remplir d’urine, elle s’étire, ce qui peut l'endommager ainsi que les reins. C’est ce qu’on appelle une « vessie flasque ».

Améliorez votre qualité de vie

Il est important que vous preniez soin de votre vessie pour aider à la prévention des risques d’infection, de septicémie (infection du sang) et des problèmes rénaux ainsi que vésicaux.

Une prise en charge adaptée peut améliorer votre qualité de vie en prévenant les problèmes vésicaux, lesquels constituent l’une des principales préoccupations des personnes atteintes de lésion médullaire.