Le b.a.-ba de l’auto-sondage : Détendez-vous

Paul Young

31 mars 2017

Nous voici au deuxième volet de ma série intitulée « Le b.a.-ba de l’auto-sondage ». La leçon d’aujourd’hui peut se résumer en deux mots…


Détendez-vous


Si vous éprouvez de l’inconfort (à cause de l’auto-sondage, devrais-je préciser, et non parce que vous lisez ce blog), c’est peut-être parce que vous n’êtes pas détendu(e). Respirez profondément. Oubliez que vous insérez un tube en plastique artificiel dans vos parties intimes. Excusez ma franchise, mais tirons les choses au clair dès le début, pour pouvoir ensuite passer aux choses sérieuses. Alors détendez-vous.


Le plus gros problème que je n’ai jamais eu en matière d’auto-sondage m’est arrivé à l’école, à l’âge de dix ans : je n’arrivais pas à faire entrer le fichu tube. Je m’étais retenu trop longtemps, et je me suis crispé. Détendez-vous.


En réalité, se sonder est beaucoup plus facile qu’on ne se l’imagine. Je n’entrerai pas ici dans les détails (ils sont nombreux), car il existe de nombreux sites Internet et des médecins hautement qualifiés qui pourront vous conseiller.

 

Les opinions exprimées ici sont de nature personnelle et anecdotique et ne doivent en aucun cas remplacer l’avis médical d’un professionnel. En cas de questions, vous devriez toujours consulter votre médecin ou votre infirmier(ère).

Blog Entry Image