-
Menu

Y a-t-il des effets secondaires associés à l’auto-sondage ?

L’initiation à l’auto-sondage intermittent commence par une période d’adaptation. La durée de cette période varie d’une personne à une autre, et peut durer quelques jours ou quelques semaines, voire plus. En général, il faut environ 3 à 5 jours pour qu’une personne dont la sensibilité urétrale est intacte se « désensibilise » à l’auto-sondage. La plupart des enfants ressentent une sensation de brûlure, des picotements ou une irritation aigüe à mesure que l’urètre s’habitue au frottement et au mouvement de la sonde. Il pourrait se produire un léger saignement, voire un saignement important si l’urètre se déchire ou qu’un faux passage est créé, mais cela est rare. Pour réduire au minimum les risques de blessures, utilisez une sonde hydrophile (autolubrifiée) ou prélubrifiée pour diminuer le frottement et les effets secondaires liés à l’auto-sondage. Enfin, pratiquez le sondage avec douceur et parlez à votre médecin de tout effet secondaire qui pourrait survenir.

Pour tout évènement indésirable ou matériovigilance - contactez notre service médical et réglementaire par e-mail medreg@convatec.com.

Réponse Associée

Pour parler à nos infirmières conseil Me+, appelez le 0800 00 47 67 (appel gratuit depuis un poste fixe)