Menu
crop_Paul-Kerensa_photo-adjust.jpg

Ah, les mariages. Je suis sûr que nous ressentons tous un mélange de joie et de terreur lorsque l’invitation atterrit dans notre boîte aux lettres. Nous sommes heureux pour le jeune couple, bien sûr. Il y a donc de la joie, ou peut-être s’agit-il de sa forme plus large, la j(al)o(us)ie. Cependant, la préparation de cette journée si particulière peut conduire à... bon, d’accord, le mot « terreur » est un peu fort. Disons « une légère anxiété concernant les lieux et le déroulement général de l’événement ».

J’ai assisté à un mariage récemment. Dans les prochains articles du blog, j’évoquerai plus en détail quelques questions et obstacles potentiels.

Tout d’abord, l’enterrement de vie de garçon. C’est amusant. Mais il s’agit surtout d’un amusement imposé, ce qui n’est jamais tout à fait la même chose. Le programme est potentiellement chaotique : séjourner dans une ville inconnue, ou faire du kart au milieu de nulle part, avec un seul sanitaire minable. Je ne suis pas rabat-joie, mais disons que je vais être témoin lors d’un mariage l’année prochaine, et quand je vais organiser l’enterrement de vie de garçon, il y aura des toilettes adéquates.

Lors de ce dernier enterrement de vie de garçon, on a fait du paintball. Très bien, très sympa, même si, pour ceux qui ont des problèmes urologiques comme moi, il y a toujours le risque de recevoir un projectile dans la vessie. Quant au seul et unique sanitaire, j’ai attendu et attendu et, évidemment, les gars derrière moi ont fait la queue encore plus longtemps. Eh ouais, l’auto-sondage, ça prend du temps ! Heureusement, c’était, pour la plupart, des copains qui ne se demandaient pas ce que je pouvais bien faire là-dedans.

Boire un coup* aussi, c’est sympa, même si cela suppose toujours de planifier votre prochaine pause pipi, au moment même où vous découvrez qu’on part boire un verre dans un autre bar, ou que vous allez passer une heure à chercher le restaurant italien que le témoin du marié a réservé.

Haut les cœurs ! Je vous entends déjà dire « Un mariage, c’est que du bonheur ! ». Et puis, il y a le grand jour... Nous en parlerons la prochaine fois.

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

The opinions expressed here are of a personal and anecdotal nature, and are in no way a substitute for professional medical advice. You should always consult your doctor or nurse if you have any questions.

Pour parler à nos infirmières conseil Me+, appelez le 0800 00 47 67 (appel gratuit depuis un poste fixe)